Vendredi , 28 novembre 2014
Direct
4ieme Recensement Général de la Population – 30.000 enquêteurs mobilisés

4ieme Recensement Général de la Population – 30.000 enquêteurs mobilisés

Le quatrième recensement général de la population ivoirienne a été lancé par le Premier Ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan. A u total ce sont 30.000 enquêteurs qui ont été mobilisés pour la réussite de l’opération.

L’opération démarre dans 50 jours sur toute l’étendue du territoire ivoirien soit du 3 Novembre 2013 au 14 décembre 2014. Cette opération a dit le Ministre Albert Mabri Toikeusse n’est pas une identification, « il ne s’agit pas d’établir un fichier électoral » a-t-il précisé.

C’est une opération a –t-il dit « pour déterminer qui nous sommes, ce que nous faisons, où nous vivons etc », poursuivant, le Ministre Albert Mabri Toikeusse a ajouté « si vous n’êtes pas compté ça veut dire que vous n’existez pas en Côte d’Ivoire ».

Le Directeur de l’Institut National de la Statistique (INS) Ibrahima Ba s’est pour sa part prononcé sur le contexte et les objectifs du recensement 2013 de la population.

Prévu tous les dix(10) ans, le dernier recensement de la population a expliqué M.Ba date de 1998. Mais du fait de la crise de 2000, le quatrième recensement général de la population n’a pu être exécuté depuis 2008 a fait savoir le Directeur de l’INS.

Selon les résultats des dernières opérations, « la population ivoirienne est passée d’environ 3.500.000 habitants à l’indépendance en 1960 à 6.709.600 habitants en 1975 à 10.815.694 en 1988 et a 16.366.672 habitants en 1998 » a fait savoir Ibrahima Ba.

« Les estimations pour l’année 2013 se situent entre 22 et 23 millions d’habitants » a précisé le Directeur de l’INS.

Le Premier Ministre ivoirien qui a présidé le lancement de l’opération du recensement général de la population s’est réjouit de la mise au point par les experts de la nouvelle approche méthodologique fondée sur deux concepts à savoir la cartographie accélérée qui, tout en valorisant l’ensemble des acquis cartographiques de la Côte d’Ivoire depuis 1975, fait des hypothèses statistiques sur l’estimation des populations et la collecte assistée par l’ordinateur.

Pour Daniel Kablan Duncan, « l’importance du recensement général de la population et de l’habitat dans le processus de planification du développement de notre pays est à la mesure de l’ambition du Président Alassane Ouattara de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent en 2020 ».

Heureux de présider au lancement de l’opération, Daniel Kablan Duncan soutient « le recensement permet de mieux connaître la population résidant en Côte d’Ivoire, il permet d’établir des statistiques sur ses habitants (nombre, âge, profession, logement, déplacements….) sur les évolutions démographiques et les évolutions démographiques et les mutations sociales. »

Le recensement selon Daniel Kablan Duncan « permet de mieux planifier le développement et de définir les politiques publiques en prenant en compte l’évolution quantitative de la demande sociale, notamment en matière d’écoles, d’Universités, d’hôpitaux et de centres de santé, d’adduction d’eau potable, d’infrastructure sportives ».

Situant les objectifs généraux de l’opération de recensement général de la population ivoirienne ; Daniel Kablan Duncan invite toutes les autorités politiques, administratives, les leaders d’opinion, l’ensemble des populations vivant en Côte d’Ivoire, chacun à son niveau de s’impliquer activement dans la réalisation du quatrième recensement général de la population ivoirienne.

Les Préfets, les sous préfets, les autorités communales sont partie prenantes de l’opération. A Abidjan, c’est le Préfet de région, Diakité Sidiki qui conduit l’opération de recensement général de la population.

Demba Didi Diallo

Photos Saliou Amah

dididdiallo@laguneinfo.net

Un commentaire

  1. Lecture plaisante, pour se delecter sans aucune moderation.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>